• 35649 visits
  • 26 articles
  • 4343 hearts
  • 15791 comments

Titanic: Le film - 20 ans déjà! 27/06/2017

Sorti en 1997, Titanic est définitivement l'un des films les plus romantiques de tous les temps.
20 ans après sa sortie au cinéma, Titanic compte parmi les films qu'on ne cessera probablement jamais de regarder. Pourquoi? Parce que c'est un véritable chef-d'oeuvre réalisé par James Cameron qui est l'alliance parfaite d'un splendide scénario avec un casting de rêve mais aussi grâce à une bande originale prodigieuse que l'on doit aux talentueux James Horner.

Une histoire d'amour aux scènes légendaires que nous allons nous remémorer.

Titanic: Le film - 20 ans déjà!


1. La rencontre entre Rose et Jack

Alors que Rose s'apprête à sauter du bateau, Jack l'en dissuade. Alors qu'elle finit par lui accorder confiance et fait marche arrière, Rose glisse sur sa robe. Mais le beau Jack Dawson la sauve.

2. Le cours paratique un peu spécial

Comme toute femme qui se respecte, Rose n'a pas pour habitude de cracher. Une discipline que maîtrise Jack et qu'il va très vite lui apprendre. Rose décide alors de suivre ses conseils.

Titanic: Le film - 20 ans déjà!


3. Le 1er rendez-vous

Une des scènes les plus mythiques et qui fait fondre tout le monde! Jack se tient en bas des marches de la salle de réception alors que Rose les descend. Tellement beau!

4. La danse en 3ème classe

Une scène que j'adore! Intriguée par l'univers de Jack, Rose décide de le suivre en 3ème classe et la fête y est plus présente que jamais! Rose de laisse prendre au jeu aux côtés de Jack.

Titanic: Le film - 20 ans déjà!


5. "Je vole!"

Le scène la plus culte de tout le film. Réunis à l'avant du paquebot, Rose et Jack contemplent l'océan. Rose tend les bras et a alors la sensation de voler. Main dans la main et tête contre tête, Jack et Rose échangent leur premier baiser.

Titanic: Le film - 20 ans déjà!


6. Le dessin de Jack Dawson

Jack décide de prendre Rose pour modèle. Rose prend alors la pose nue, dans le canapé de sa suite de 1ère classe sous l'½il timide de Jack.
Cette scène a été la première que Leonardo DiCaprio et Kate Winslet ont joué à la demande de James Cameron afin de briser la glace. D'ailleurs, le moment où Leonardo D. se trompe et dit "Allongez-vous sur le lit, je veux dire, le sofa." n'était absolument pas écrite dans le scénario du film! Quand au dessin, il a été réalisé par James Cameron comme tous les autres dessins dans le film.

7. La scène de la voiture

C'est la scène la plus intense du film. Alors qu'il fait glacial dehors, Rose et Jack s'apprête à vivre un moment beaucoup plus chaleureux dans une voiture du Titanic. Les deux amoureux sont alors seuls au monde.

Titanic: Le film - 20 ans déjà!


8. Les adieux

La scène la plus triste du film, bien évidemment. Alors que le Titanic vient de sombrer au fond de l'océan, Rose et Jack tentent de survivre. Sachant bien qu'ils ne sauraient pas se mettre à deux sur la planche, Jack se sacrifie. Devant Jack qui finit par mourir de froid, Rose entreprend des adieux déchirants et le laisse couler au fond de l'océan.

9. "Rose Dawson"

Rose est désormais secourue mais seule parmi les quelques autres rescapés. Dévastée par la mort de Jack, elle décide de prendre son nom. Lorsqu'un homme lui demande son identité, elle répond alors: "Dawson. Rose Dawson.".

10. Le c½ur de l'océan

Le coeur de l'océan est un bijou somptueux que porte Rose dans le film et qui existe aussi réellement. C'est un énorme diamant bleu France taillé en forme de c½ur et qui est incrusté dans un collier en diamant. Sa valeur est de 56 carats.
C'est le même bijou que Rose, âgée, garde précieusement. Rose décide de le jeter dans l'océan à la fin du film même si c'est un symbole chargé d'histoire. Peut-être a-t-elle fait cela pour que ce c½ur rejoigne celui de l'homme qu'elle a aimé, qui sait...?


Le saviez-vous?

❥ Le tournage du film a duré 160 jours répartis sur 8 mois. Mise bout à bout, la quantité de pellicule utilisée permettait de faire 12 jours de projection non-stop soit trois fois plus que la durée du voyage effectuée par le Titanic.
❥ Il a fallu trois mois de travail et 500 ouvriers pour faire construire la réplique du bateau qui a servi au tournage.
❥ Quand Jack chante "Come Josephine", on voit Rose en train de rigoler. Elle ne se moque pas de lui, c'est juste que pendant une scène -coupée-, le couple chante cette chanson en quittant la salle de danse de 3ème classe.
❥ Pour casser la glace lors de sa première rencontre avec Leonardo D. Kate W. s'est intégralement déshabillée devant lui histoire d'être moins gêné lors de la scène de nu.
❥ Kate W. a inventé quelques répliques du film comme par exemple: "Jack, c'est ici qu'on s'est rencontré." ou alors quand elle crache au visage de Carl. Celui-ci ne s'y attendait pas du coup, sa réaction est totalement réaliste.
❥ La réplique de Jack qui évoque qu'il est déjà passé à travers la glace et que l'eau si froide, "c'est comme si des centaines de lames vous poignardaient toutes en même temps." est un véritable témoignage d'un survivant du naufrage.
❥ Le film a eu tellement de succès qu'il est resté une éternité au cinéma. C'est le premier film sorti en vidéo alors qu'il se jouait encore dans les cinémas.
❥ La plupart des cascadeurs qui travaillent dans la salle des machines ont été choisis pour leur petite taille. Le but était de faire paraître la pièce plus grande.
❥ La réaction de Rose qui passe dans l'eau glaciale pour aller chercher Jack est réelle: l'eau provenait vraiment de l'océan pacifique et était vraiment très froide.
❥ La réplique "Je suis le roi du monde!" est une invention de Leonardo D.
❥ La porte sur laquelle Rose survit après le naufrage est réelle. Elle a été récupérée après le naufrage et est actuellement exposée dans un musée.


Titanic: Le film - 20 ans déjà!

Titanic: Le film - 20 ans déjà!

 



Offres : 15 chiffres = 30 chiffres et 5 vrais commentaires = 10 vrais commentaires.


ATTENTION : LES OFFRES SONT EN PAUSE SUR TOUS LES ARTICLES !


Kiffe l'article pour être prévenu(e) du prochain !

Le Titanic II. 03/09/2016

1. Introduction.
 
"Le Titanic était un bateau de rêves. Titanic II sera le bateau où le rêve devient réalité", voilà comment Clive Palmer résume le projet qui devrait devenir réalité d'ici 2018. Le projet date de 2012 mais a été reporté plusieurs fois. Et, pendant un moment, on a même cru que le Titanic II ne verrait jamais le jour. Mais Clive Palmer, un homme d'affaires et milliardaire australien, s'est accroché à son rêve et son paquebot est en train d'être construit par le chantier naval chinois CSC Jinling Shipyard.

Le Titanic II.

Photo : Clive Palmer.


2. Il sera identiquement le même que l'original.
 
Ce sera la réplique exacte du bateau qui a coulé le 14 avril 1912, lors de son voyage inaugural. Le grand escalier, les chambres ( avec les trois classes ), les boudoirs, les ponts, les restaurants, ... : tout a été dessiné à l'identique. Evidemment, le confort moderne y a été ajouté ainsi que la sécurité qui y sera optimale : des canots de sauvetage en suffisance, des procédures d'évacuations modernes, le contrôle satellite et les radars numériques.
Comme sur le Titanic, on trouvera des piscines, des bains turcs, des salles de gymnastique. Il y aura également, en plus, des salles de cinéma, un casino ainsi qu'un théâtre. Le Titanic II pourra accueillir 2.400 passagers et 900 membres d'équipage.

Voici les photos du Titanic II.

Le Titanic II.

Le Titanic II.




3. Un voyage de la Chine à Dubaï.
 
Clive Palmer aurait aimé que son bateau fasse le même voyage inaugural que son grand frère, c'est-à-dire de Southampton à New York, mais il y a renoncé. La grande première, prévue donc en 2018, fera voguer les passagers de la Chine à Dubaï.
Les places ne sont pas encore en vente mais la compagnie serait déjà inondée de demandes. Quelqu'un aurait même déjà proposé 900.000 dollars ( 795.000 euros ) pour être de la fête lors du premier voyage ! On ignore également le prix pour monter à bord mais ce qui est certain, c'est qu'il y aura trois classes différentes comme sur le premier Titanic.


4. Un paquebot qui sera moderne.
 
Pour s'adapter aux normes modernes, le Titanic II sera plus large de 4 mètres que le premier. Un pont supplémentaire accueillera les canots de sauvetage ainsi que les toboggans de sécurité et sa coque sera soudée et non rivetée. Les plans dessinés par Deltamarin, une compagnie de conception navale basée en Finlande, ont prévu aussi des escaliers de secours et des ascenseurs de service.
Des moteurs diesel remplaceront la machinerie à vapeur du Titanic. Deux à trois cheminées devraient être factices et la machinerie moderne, plus compacte, devrait permettre de disposer d'espaces supplémentaires en fond de cale.
Pour finir, le paquebot de 40.000 tonnes devrait abriter 840 cabines.


5. Affrété par la Blue Star Line.
 
Même le nom de la compagnie de Clive Palmer rappelle étrangement celle du premier Titanic, la White Star Line. La nouvelle compagnie, la Blue Star Line, a été fondée en 1911 par la famille Vestey pour le transport de nourriture entre la Chine et la Grande-Bretagne. Elle fut rachetée en 1988 par P&O Nedlloyd pour finalement attérir dans l'escarcelle de Clive Palmer.

Le Titanic II.



Découvrez deux vidéos parlant du Titanic II.





 



Offres : 15 chiffres = 30 chiffres et 5 vrais commentaires = 10 vrais commentaires.


ATTENTION : LES OFFRES SONT EN PAUSE SUR TOUS LES ARTICLES !


Kiffe l'article pour être prévenu(e) du prochain !

03/09/2016

My Heart Will Go On, la célèbre chanson du film Titanic. 23/07/2016

1. Introduction.

My Heart Will Go On est la chanson thème du film Titanic sorti en 1997. Elle est interprétée par Céline Dion, composée par James Horner et écrite par Will Jennings. D'abord sorti en 1997 sur l'album Let's Talk About Love de Céline Dion, le titre devient vite un gros succès.
My Heart Will Go On est sorti en Australie et en Allemagne le 8 décembre 1997 et en janvier et février 1998 dans le reste du monde.
Cette chanson a remporté l'Oscar de la meilleure chanson originale de film.




2. L'histoire de la chanson.

Au départ, James Horner avait uniquement composé une musique instrumentale destinée à plusieurs scènes du film. Ensuite, il voulut rajouter des voix et destiner l'ensemble au crédit final de Titanic. James Cameron ne voulait aucune chanson mais malgré cela, Horner alla quand même trouver Will Jennings et lui demanda d'écrire les paroles.
Céline Dion a été le premier choix de Horner pour chanter son oeuvre mais celle-ci ne voulut pas l'enregistrer après avoir lu les paroles. C'est enfin René Angélil qui a convaincue Céline de faire un essai, chose qu'elle n'avait pas faite depuis des années.
James Cameron donna son feu vert après avoir écouté plusieurs fois la chanson, inquiet des probables critiques que les médias pourraient faire par rapport au côté commercial d la chanson placée au générique de fin.
My Heart Will Go On a été passée à la radio et incluse dans l'album Let's Talk About Love de Céline Dion mais sans l'accompagnement musical puisqu'il s'agissait de la première fois qu'elle enregistrait. Horner, Dion et, plus tard, Sony Music en ont décidé ainsi car ils trouvaient que la voix de la chanteuse était parfaite.
Le clip vidéo, qui a été réalisé par Bille Woodruff, est sorti fin 1997 et a été inclus, plus tard, dans le DVD de Céline Dion, All The Way ... A Decade Of Song And Video.
En plus de Lets Talk About Love et de la bande originale de Titanic, My Heart Will Go On apparaît dans plusieurs autres albums de Céline Dion : Au coeur du Stade, All The Way ... A Decade Of Song, A New Day : Live In Las Vegas et My Love : Essential Collection.
Après le succès de la chanson, certaines stations de radio britanniques et américaines ont diffusé une version de la chanson incluant un dialogue entre Jack et Rose. Cette version a ensuite été ajoutée à l'album Back To "Titanic".
La chanson se trouve aussi sur les cassettes et DVD du film Titanic vendus à des dizaines de millions d'exemplaires.

Découvrez le Making Of de la chanson My Heart Will Go On.



3. Les récompenses.

My Heart Will Go On remporte l'Oscar de la meilleure chanson originale en 1997 et le Golden Globes Awards de la meilleure chanson originale en 1998.
Elle a également reçu 4 récompenses à la 41ème cérémonie des Grammy Awards en 1999 :
~ Enregistrement de l'année.
~ Chanson de l'année.
~ Meilleure chanson écrite spécialement pour un film ou un téléfilm.
~ Chanteuse pop ou variété.
En 2004, elle a été classée à la 14ème place au classement AFI's 100 Years ... 100 Songs des 100 meilleures chansons de film.


4. Elles l'ont dit !

~ "Je ne voulais pas l'enregistrer. Je n'aimais pas beaucoup la chanson. Et aujourd'hui, pas tellement plus. Sauf qu'elle a pris une ampleur extraordinaire et les gens l'ont tellement adoptée qu'avant de chanter la chanson, je me dis "Rooff" et quand le rideau s'ouvre, les gens se transforment." - Céline Dion.

~ "Elle me donne envie de vomir. Je ne devrais pas dire ça ... Non, vraiment ça me donne envie de vomir. J'aimerais pouvoir dire "Oh, écoutez tous ! C'est la chanson de Céline Dion !" mais je ne peux pas. Je dois juste rester là avec un visage fermé en roulant des yeux à l'intérieur." - Kate Winslet.


Découvrez le Behind The Scene du clip de My Heart Will Go On.


Découvrez également une version live de My Heart Will Go On.



My Heart Will Go On, la célèbre chanson du film Titanic.






Offres : 15 chiffres = 30 chiffres et 5 vrais commentaires = 10 vrais commentaires.


ATTENTION : LES OFFRES SONT EN PAUSE SUR TOUS LES ARTICLES !

Titanic : Le film (2) - Troisième et dernière partie. 05/05/2016

Titanic : Le film (2) - Troisième et dernière partie.





1. Accueil.

1.1. Sortie.


Titanic : Le film (2) - Troisième et dernière partie.

Millvina Dean, dernière survivante du Titanic.

Titanic est présenté pour la première fois au Festival international du film de Tokyo le 1er novembre 1997. Il sort ensuite le 19 décembre aux Etats-Unis et au Canada et ensuite les les 7, 8 et 9 janvier 1998 dans la plupart des pays en Europe.
Millvina Dean était la dernière survivante du Titanic et est décédée le 31 mai 2009 à l'âge de 97 ans. Lors du naufrage du Titanic, elle n'avait que 2 mois. Millvina Dean a été invitée à l'avant-première du film mais n'a pas accepté car auparavant, elle avait déjà regardé Atlantique, latitude 41° et cela avait été trop douloureux.
Le film Titanic sort en VHS ( en cassette ) le 1er septembre 1998. Ensuite, il est sorti en DVD le 31 juillet 1999 avec un seul bonus qui est la bande-annonce du film. Ce DVD sera le premier à se vendre à plus d'un million d'exemplaires. Le 7 novembre 2005, une nouvelle édition "collector" à deux ou quatre DVD sort. Le film est proposé en deux parties, sur deux DVD, proposant trois commentaires audio et des documentaires pouvant être visionnés au cours du film. Les deux DVD supplémentaires contiennent des cènes coupées et des documentaires. L'édition à deux DVD est appelée "édition spéciale" et celle à quatre DVD, "édition Deluxe".
En printemps 2012 sort le film en format Blu-Ray en même temps que la nouvelle sortie du film au cinéma, cette fois-ci en version 3D.

Titanic : Le film (2) - Troisième et dernière partie.

Titanic : Le film (2) - Troisième et dernière partie.

Mes deux versions différentes du film Titanic ( les photos ont été prises par moi :) ).



1.2 Accueil du public et critique.


Titanic a recueilli une recette de 1 845 034 188 $ dans le monde entier, ce qui fait de lui le premier film à atteindre la barre symbolique du milliard de dollars et établit des records de nombres d'entrées. Titanic reste à ce jour le film ayant remporté le meilleur score au box-office avec 21 465 445 entrées au palmarès historique es films les plus vus en France. Il a également été en tête du box-office mondial durant douze ans avant d'être rattrapé par Avatar (2009) en début d'année 2010. Après sa ressortie en 3D dans le monde entier en 2012, le film gagne une recette supplémentaire de 341 338 114$ devenant le deuxième film ayant dépassé les 2 milliards de dollars.
A sa sortie et encore après, Titanic a su satisfaire la critique à différents degrés. Ainsi, dans le CinéLive, le journaliste Laurent Weil parle d'un "grand film" et dit que Cameron signe ici son "long métrage le plus ambitieux, véritable plaisir des yeux et du c½ur". Télérama, lui plus mitigé, lui donne une note moyenne. Jean Tulard, dans son Guide des films, lui donne trois étoiles et considère que, si le naufrage a déjà été évoqué dans plusieurs films, "celui-ci les surpasse sans discussion".
Le site Metacritic relève une moyenne de 74 sur 100 sur trente quatre critiques. The New York Times conclut sa critique en faisant le parallèle entre le film et le paquebot au sujet de leur réputation de grandeur, mais que "ce Titanic est trop bon pour couler". Le critique américain Roger Ebert se montre lui très enthousiaste. Il considère que tous les éléments du film sont équilibrés et que les effets spéciaux se contentent de faire leur travail. Il le classe comme le neuvième meilleur film de 1997.
Certains critiques se sont montrés plus mitigés concernant le scénario et les dialogues. Par exemple, Richard Corliss de Time trouve que le film manque d'éléments émotionnels intéressants. En 2003, les spectateurs de la BBC One lui ont accordé le titre de "pire film de tous les temps".



2. Classement.


➜ Plus grand succès du box-office mondial de 1998 à 2010.
➜ Deuxième plus grand succès du box-office mondial depuis 2010.
➜ Plus grand succès annuel dans le monde.
➜ Plus grand succès du réalisateur de 1998 à 2010.
➜ Deuxième plus grand succès du réalisateur.
➜ Premier film à dépasser le milliard de dollars de recette dans le monde.



3 Distinction.


Titanic : Le film (2) - Troisième et dernière partie.



Titanic est nommé pour 14 Oscars et en reçoit 11 en 1998. Il égale ainsi le record historique de Ben-Hur, record par la suite égalé par le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi en 2004. Parmi les récompenses, Titanic reçoit l'Oscar du meilleur film et celui du meilleur réalisateur. Lors de la cérémonie, Cameron s'exclame : "Je suis le roi du monde !", tout comme Jack Dawson dans le film.
Le film reçoit également de nombreuses autres récompenses du monde entier, notamment quatre Golden Globes sur huit nominations. Le musique de James Horner est particulièrement récompensée, recevant un Oscar et deux Golden Globes, en particulier par le biais de la chanson My Heart Will Go On interprétée par Céline Dion et qui est un succès mondial.


4. Récompenses.

Oscar :

➜ Meilleur film.
➜ Meilleur réalisateur.
➜ Meilleurs décors.
➜ Meilleure photographie.
➜ Meilleure création de costumes.
➜ Meilleure direction artistique.
➜ Meilleur montage.
➜ Meilleure musique de film : James Horner.
➜ Meilleure chanson originale : James Horner.
➜ Meilleur mixage de son.
➜ Meilleurs effets visuels.


Golden Globe Award :

➜ Meilleur film.
➜ Meilleur réalisateur : James Cameron.
➜ Meilleure musique de film : James Horner.
➜ Meilleure chanson originale : Céline Dion.


Saturn Awards :

➜ Meilleure actrice dans un second rôle : Gloria Stuart.


Satellite Awards :

➜ Meilleur film.
➜ Meilleur réalisateur : James Cameron.
➜ Meilleure musique de film : James Horner.
➜ Meilleure chanson originale : James Horner et Will Jennings.
➜ Meilleure direction artistique : Peter Lamont.
➜ Meilleurs costumes : Deborah Lynn Scott.
➜ Meilleur montage : Conrad Bluff et Richard A. Harris.


MTV Movie Awards :

➜ Meilleur film.
➜ Meilleure révélation masculine : Leonardo Dicaprio.


Golden Reel Awards :

➜ Meilleure musique dans un film : Jim Henrikson et Joe E. Rand.
➜ Meilleurs dialogues et doublages dans un film : Gwendolyn Yates Whittle, Hugh Waddell, Claire Sanfilippo, John H. Arrufat, Richard Quinn, Sue Fox, Harriet Fidlow, Richard Corwin, Cindy Marty et Lee Lemont.
➜ Meilleurs effets sonore et bruitages dans un film : Tom Bellfort, Christopher Boyes, Thomas W. Petit, Ethan Van der Ryn, Scott Guitteau, Christopher Scarabosio, Shannon Mills, Scott Curtis, Tammy Craignant, Michael Dressel et David L. Horton Jr.


Empire Awards :

➜ Meilleur film.
➜ Meilleure actrice britannique : Kate Winslet.



5. Nominations.

Oscar :

➜ Meilleure actrice : Kate Winslet.
➜ Meilleure actrice dans un second rôle : Gloria Stuart.
➜ Meilleurs maquillages et coiffures.


Golden Globe Award :

➜ Meilleur acteur : Leonardo Dicaprio.
➜ Meilleure actrice : Kate Winslet.
➜ Meilleure actrice dans un second rôle Gloria Stuart.
➜ Meilleur scénario : James Cameron.


BAFA Awards :

➜ Meilleur film : James Cameron et Jon Landau
➜ Meilleur réalisateur : James Cameron.
➜ Meilleur photographie : Russell Carpenter.
➜ Meilleure musique de film : James Horner.
➜ Meilleur son : Gary Rydstrom, Tom Johnson, Gary Summers et Mark Ulano.
➜ Meilleurs décors : Peter Lamont.
➜ Meilleurs décors visuels : Robert Legato, Mark A. Lasoff, Thomas L. Fisher et Michael Kanfer.
➜ Meilleurs costumes : Deborah Lynn Scott.
➜ Meilleurs maquillages et coiffures : Tina Earnshaw, Simon Thompson et Kay Georgiou.
➜ Meilleur montage : Conrad Buff, James Cameron et Richard A. Harris.


Saturn Awards :

➜ Meilleur film d'action, d'aventure ou thriller.
➜ Meilleure édition spéciale DVD d'un classique.


Satellite Awards :

➜ Meilleurs effets visuels : Robert Legato.
➜ Meilleur acteur : Leonardo Dicaprio.
➜ Meilleure actrice : Kate Winslet.
➜ Meilleure photographie : Russell Carpenter.
➜ Meilleur scénario original : James Cameron.


MTV Movie Awards :

➜ Meilleure révélation féminine : Kate Winslet.
➜ Meilleure équipe à l'écran : Leonardo Dicaprio et Kate Winslet.
➜ Meilleur méchant : Billy Zane.
➜ Meilleure chanson de film : Céline Dion.
➜ Meilleur baiser : Leonardo Dicaprio et Kate Winslet.
➜ Meilleur séquence d'action.


5. Respect de l'histoire.


Titanic a été réalisé avec l'aide de deux historiens spécialistes du sujet, Don Lynch et Ken Marschall. Leur livre, La Grande Histoire illustrée du Titanic, avait fait forte impression sur Cameron, notamment les peintures de Marschall. Certaines ont d'ailleurs été reprises à l'identique dans le film comme, par exemple, l'approche du Carpathia ou encore l'arrivée du Titanic à Cherbourg. Cependant, Marschall a été moins présent sur le tournage du film. S'il avait des inquiétudes au sujet du film, notamment sur le fait que le scénario serait centré sur un histoire d'amour fictive, il a finalement vu ses craintes disparaître en visitant le décor du film. Il a d'ailleurs déclaré à propos de la reconstitution que "même les sièges en rotin sont juste pile".

Cependant, si la reconstitution est assez proche de la réalité, le scénario du film prend parfois des libertés avec l'histoire. Ainsi, l'histoire d'amour entre deux membres de différentes classes aurait été extrêmement difficile à concevoir à l'époque à cause des barrières ( physiques et morales ) qui les séparaient. Toutefois, il s'agit de toute façon d'histoire fictive. Les personnage principaux ( Jack, Rose, la famille de Rose et les deux amis de Jack ) sont fictifs mais côtoient des personnages réels ( Ismay, Andrews, le capitaine Smith, J.J Astor etc' ). James Cameron s'est en fait inspirée d'Emily Ryerson et de Marian Thayer`, deux femmes de la haute société de Philadelphie, pour créer le personne de Ruth DeWitt Bukater, la mère de Rose. De même, Cameron s'est inspiré pour la personne de Rose, du manuscrit de Helen Churchill Candee, un journaliste et écrivaine américaine, qui y relate le naufrage, ainsi que sa romance avec un passager du paquebot. Après le film, une tombe dans un cimetière de Halifax a particulièrement attiré l'attention, celle d'un certain "J. Dawson" dans section Titanic du cimetière de Fairview Lawn. Il ne s'agit pas de Jack Dawson mais de Joseph Dawson, un soutier mort dans la catastrophe. Par ailleurs, pendant le naufrage du paquebot, on peut apercevoir le milliardaire John Jacob Astor dans le Grand Escalier du Titanic, peu avant que le dôme en verre ne se brise sous la pression de l'eau. Or, ce dernier n'a pas coulé avec le navire, puisque son corps fut retrouvé une semaine plus tard par le Mackay-Bennett
couvert de suie, laissant supposer qu'il est mort à cause de la chute d'une des cheminées du navire. Cette thèse fut néanmoins infirmée par l'historien George Behe.
Le film mettant en scène des personnages historiques, il arrive que certains de leurs actes aillent à l'encontre de la vérité ou représentent des faits non avérés. Ainsi, le personnage de Bruce Ismay n'est pas représenté sous son meilleur jour, apparaissant comme un prétentieux ( il affirme avoir choisi le nom du paquebot ce qui n'est pas vrai ), ignorant ( Il ne sait pas qui est Sigmund Freud ) et surtout coupable d'avoir fait pression sur le capitaine pour augmenter la vitesse du Titanic. A ce jour, ce dernier point n'est pas avéré puisque, si une passagère a témoigné avoir entendu une telle conversation entre Smith et Ismay ( et a refusé de confirmer ses dire sous serment ), ce dernier s'en est toujours défendu. Plusieurs faits plaident d'ailleurs en sa faveur et plusieurs historiens prennent maintenant la défense de Bruce Ismay qui a par ailleurs été disculpé de toute accusation de faute par les deux commissions d'enquête consécutives au naufrage.

Le fait qui a fait le plus de polémique est cependant la façon dont le film traite la mort du premier officier William Murdoch. Celui-ci tire en effet sur deux hommes avant de retourner l'arme contre lui. Sa famille a émis de vives protestations à l'encontre de cette scène et Cameron a lui-même émis des regrets à son sujet. Cette scène s'inspire en fait d'une rumeur diffusée par plusieurs journaux de l'époque selon laquelle un officier ( généralement supposé être Murdoch ) se serait suicidé. Cependant, la thèse a été infirmée par plusieurs témoins. Ainsi le second officier, Charles Lightoller, a déclaré que Murdoch n'avait pas pu se suicider car il l'avait vu peu avant le plongeon final du navire. De même, dans son ouvrage Rescapé du "Titanic", Archibald Gracie déclare également que, si des coups de feu avaient été tirés, il les aurait entendu. L'idée de son suicide est donc généralement réfutée. Il a également été supposé que l'officier ayant mis fin à ses jours puisse être Wilde, Moody ou Smith, bien que là encore, des témoignages s'y opposent. Les cadavres d'aucun de ces officiers n'ayant été retrouvés ou identifiés, il est impossible de savoir ce qu'il en est. De plus, aucun des autres corps repêchés ne comporte de blessures par balle. Ainsi, si l'hypothèse du suicide ne peut être totalement démentie, il reste très probable que ce ne soit qu'une rumeur.

Dans l'émission Faux Raccord n°35 diffusée par le site AlloCiné, les auteurs de l'émission pointent quelques anachronismes dans le film : Jack évoque une partie de pêche au lac Wissota ( Wisconsin, Etats-Unis ). Or, ce lac en question est un lac artificiel crée en 1917 soit 5 ans après le naufrage du Titanic. Autre exemple, dans sa cabine, Rose déballe un tableau de Picasso, Les Demoiselles d'Avignon. S'il est possible que Rose ait acquis le tableau ( peint en 1907), il n'est pas possible que celui-ci ait disparu dans le naufrage du paquebot. En effet, ce tableau a été acheté par le MoMa de New York en 1939.

Du point de vue de la représentation du naufrage, James Cameron a publié en 2012 un documentaire intitulé "Titanic" : The final word qui présente les dernières découvertes sur le naufrage et l'épave. Il explique ainsi quelques erreurs :
➜ Dans le film, le navire se brise en arrière de la troisième cheminée. Or, on sait depuis 2011 que le navire s'est soupé juste au devant de cette dernière, donc entre la deuxième et la troisième, autrement dit, au milieu et non entre la troisième et la quatrième.
➜ Dans le film, après la cassure, la poupe est tirée par la proue et se dresse verticalement avant de couler, toujours à la verticale. En réalité, témoignages d'époque à l'appui, ainsi que les calculs des logiciels de constructions navals ou encore les constatations faites sur l'épave, expliquent que la poupe ne s'est pas dressée, elle est restée "à plat", conservant la gîte sur bâbord. Elle a fini par couler tout en chavirant sur le côté.
➜ Toujours dans le film, les fusées de détresse tirées sont de couleur blanche. James Cameron laisse la place au doute quand à la couleur de ces fusées, faute de témoignages clairs, mais surtout parce qu'en 2004, une caisse éventrée de fusées à été retrouvée sur l'épave. Les embouts des fusées, détachés, laissent apparaître à l'intérieur de ces dernières des colorants de natures diverses : orange, bleu, gris, ... Des recherches plus poussées tendent néanmoins à conclure que les fusées originales étaient bien blanches. History Channel a par ailleurs admis avoir retouché les photos de la caisse dans le but de faire ressortir les couleurs supposées des fusées.

Découvrez une vidéo qui parle de 10 erreurs du film Titanic.



Titanic : Le film (2) - Troisième et dernière partie.
Titanic : Le film (2) - Troisième et dernière partie.






Offres : 15 chiffres = 30 chiffres et 5 vrais commentaires = 10 vrais commentaires.


ATTENTION : LES OFFRES SONT EN PAUSE SUR TOUS LES ARTICLES !

Titanic : Le film (2) - Deuxième partie. 21/02/2016

Titanic : Le film (2) - Deuxième partie.





1. Les musiques du film.

Titanic : Le film (2) - Deuxième partie.

Les photos ont été prises par moi :).





1.1. James Horner ( 1953 - 2015 ), compositeur de la musique du film Titanic.


Le succès du film vaut aussi pour sa musique composée et produite par James Horner. La chanson My Heart Will Go On, interprétée par Céline Dion, a été propulsée à la première place des Hit Parade du monde entier.
Pour composer la musique de Titanic, James Cameron avait d'abord pensé à la chanteuse Enya mais celle-ci a refusé. Il fait alors appel à James Horner. Pour Cameron, celle-ci est une veille connaissance car ils avaient déjà travaillé ensemble sur Alien, le retour (1986). Mais toute la musique n'a pas été composée par James Horner. Par exemple, la chanson Nearer, My God, To Thee est de Lowell Mason ( 1792 - 1872 ).



1.2. La vie des musiciens à bord du Titanic.


Grâce à la qualité de sa reconstitution, le film illustre un aspect de l'histoire de la musique au début du 20ème Siècle, notamment lorsqu'il présente de façon caricaturale les musiques jouées pour les premières et les deuxièmes classes.
L'orchestre du Titanic était composé de deux ensembles à cordes séparées. Sous la direction de Wallace Hartley, un quintette était régulièrement chargé du divertissement des passagers de première classe tandis que un trio avec un répertoire plutôt continental jouait pour la deuxième classe. La musique était tirée du White Star Line Songbook qui comprenait 352 morceaux.
On attendait des musiciens qu'ils soient capables de jouer chaque morceau par c½ur sur commande et de reproduire au pied levé des mélodies populaires de l'époque. Leur journée de travail commençait à midi. Ils jouaient dans les salles à manger pour le déjeuner. Ensuite, ils enchaînaient avec des danses à l'heure du thé, des concerts et des trios. Après, il y avait de la musique pour le dîner et la soirée puis souvent de la musique de danse jusque tard dans la nuit.
Comme montré dans le film, lors du naufrage du paquebot, le 14 avril 1912, l'orchestre joua effectivement "jusqu'à la dernière minute"
pour tranquilliser les voyageurs, d'abord dans le foyer puis sur le pont avant. Le dernier morceau joué reste sujet à controverse. Du point de vue dramaturgie du film, il allait de soi de chosir la solennité religieuse du gospel pour la scène d'adieux des musiciens. Il est vrai que les musiciens ne sont pas montés dans les canots de sauvetage et qu'aucun n'a survécu.

Titanic : Le film (2) - Deuxième partie.

De gauche à droite et de haut en bas : George Krins, Wallace Hartley, Roger Bricoux, Theodore Brailey, Percy Taylor, Wes Woodward, John Clarke et John Hume.



2. Reconstitution du paquebot et de son naufrage.


Pour les besoins du tournage, une maquette à taille réelle du Titanic a été construite. Pour cela, les constructeurs ont consulté les plans originaux du paquebot fournis par les chantiers Harland & Wolff ( constructeurs du Titanic ). Une maquette d'étude de huit mètres a également été construite avant le début des travaux. La construction de cette maquette grandeur nature a débuté le 31 mai 1996 : 85 ans jour pour jour après la lancement du Titanic ! Selon John Landeau, producteur du film, tourner sur une maquette a évité beaucoup d'effets spéciaux. Un seul côté de la coque a été construit pour faire des économies. Des observations météorologiques ont déterminé que le meilleur côté était le flanc tribord du paquebot. Mais, seulement, le jour de son départ, le Titanic présentait son flanc bâbord au quai. Donc, la scène du départ du Titanic a été tournée à l'envers et a été remise dans le bon sens en postproduction. Du coup, les accessoires, les costumes et les véhicules présents dans la scène ont été conçus avec des inscriptions inversées pour correspondre.
Le réalisme a d'ailleurs été poussé assez loin : Les bossoirs du décor ont été fournis par la société Wellin, la même société qui a conçus ceux du Titanic ! Lors du tournage, les chaloupes ont vraiment été affalées et descendues le long de la coque ce qui a permis aux acteurs et membres de l'équipe de comprendre le sentiment d'angoisse qui a pu saisir les passagers priés d'embarquer dans les canots de sauvetage. Le navire, reconstitué dans les moindres détails, pouvait être incliné grâce à huit cylindres hydrauliques. Pour les scènes finales, la structure a été coupée en deux pour faciliter le tournage ainsi que l'immersion. La partie avant pouvait être abaissée pour s'immerger tandis que la partie arrière était placée sur une plateforme basculante qui lui permettait de se dresser.
Pour filmer les scènes du Titanic en pleine mer, ainsi que celles du naufrage, le studio chargé des effets spéciaux, le studio Digital Domain, a utilisé une maquette du Titanic à l'échelle 1/20. Le Carpathia n'a en revanche pas été reconstruit, en effet, les scènes qui s'y déroulent ont été tournées sur le décor du Titanic réaménagé.
Des décors intérieurs indépendants ont été aussi créés comme la salle à manger de première classe et le Grand Escalier. Les deux décors ont été conçus de façon à pourvoir être inclinés et immergés pour les scènes du naufrage du paquebot. Les moquettes de la salle à manger ont été fournies par la compagnie qui avait produit le modèle authentique.
Par contre, d'autres décors comme celui du fumoir ne pouvaient pas être inclinés. Du coup, pour les scènes du naufrage se déroulant dans de tels décors ( par exemple la scène quand Jack et Rose parlent pour la dernière fois à Thomas Andrews ), les acteurs ont dû simuler eux-mêmes l'inclinaison du navire en se penchant de côté, de même pour la caméra. Il a fallu aussi placer des accessoires spéciaux comme ses verres au contenu solide et incliné. Pour finir, certains décors n'ont été créés qu'en maquette à l'échelle 1/4 comme le salon de première classe. Les acteurs ont donc tourné sur fond vert les scènes où ils se trouvent dans cette pièce puis ont été intégrés dans le décor durant la postproduction.



3.Visite de l'épave et tournage sur celle-ci.


James Cameron a tenu à visiter l'épave du Titanic avant le tournage. Pour cela, il a participé à des plongées sous-maries sur l'épave. Cameron a demandé six millions de dollars à la Fow et à la Paramount Pictures pour s'embarquer sur un navire de recherche russe, l'Akademik Mstislav Keldych et filmer le Titanic à plus de 3700 mètres de profondeur.
James Cameron a effectué 12 plongées en 17 jours et a pu pénétrer dans l'épave grâce à une caméra télécommandée ( spécialement mise au point par son frère ingénieur ), un ROV. Il a notamment pu filmer une des deux suite de luxe du navire ( celle de Rose dans le film et qui était en réalité celle de Joseph Bruce Ismay ) et la salle de réception du navire.
Le film s'ouvre sur une plongée sur l'épave menée par Brock Lovett ( Bill Paxton ). L'équipage du sous-marin du film comprend notamment Sagalevitch ( qui dans le film est nommé Anatoly Mickaelavich ) car selon Cameron, il se devait d'être dans le film ( étant le créateur des sous-marins Mir utilisés pour l'exploration et pour le film ). Cependant, ces scènes ont été tournées en studio à l'aide d'une maquette de l'épave fixée au plafond pour que le tournage soit plus facile. Les scènes à l'intérieur de l'épave ont été tournées dans une reproduction fidèle de la salle de réception et de la cabine de Rose telle qu'elles sont sur le site. Le décor, à taille réelle, était immergé et la scène a été tournée grâce au ROV. Les seules images venant de l'épave sont celles de la cheminée du petit salon de la suite de Rose, d'un battant de porte de la salle de réception ainsi que des restes du Grand Escalier.
Les scènes à bord du Keldysh représentant Rose âgée ( Gloria Stuart ) ont réellement été tournées sur l'Akademik Mstislav Keldych, utilisé pour les expéditions. Pour la scène d'arrivée de Rose et de sa petite-fille, il a fallu tourner sur l'héliport d'un navire garde-côtes, le Keldysh n'étant pas pourvu d'une telle installation.
En 2001, Cameron a de nouveau effectué des plongées sur l'épave qu'il a filmées. Les vidéos apparaissent dans un film en trois dimensions commenté par Bill Paxton, les Fantômes du Titanic (2003)
.



4. Cameron derrière la caméra.


En plus d'être le réalisateur du film, James Cameron a également tourné certaines scènes, parfois de façon particulière. Les images du générique d'introduction qui montre le navire quittant le port de Southampton sous forme d'image d'archives ne sont pas de réelles images d'époque, elles ont été tournées par James Cameron lui-même avec une caméra d'époque à manivelle, filmant 16 images par seconde.
Il a également filmé une scène plus périlleuse, celle de la mort du capitaine Smith sur la passerelle de navigation. La scène a été tournée avec une cascadeur, dans une cabine en acier immergée, et la pièce a réellement été envahie par des trombes d'eau, Cameron filmant en combinaison de plongée. James Cameron est également l'auteur des dessins de Jack, ce sont d'ailleurs ses mains que l'on voit dans la scène où Jack dessine.









Titanic : Le film (2) - Deuxième partie.





Offres : 15 chiffres = 30 chiffres et 5 vrais commentaires = 10 vrais commentaires.


ATTENTION : LES OFFRES SONT EN PAUSE SUR TOUS LES ARTICLES !

Titanic : Le film (2) - Première partie. 04/11/2015

Titanic : Le film (2) - Première partie.





1. Les acteurs.


Jack Dawson
Rose DeWitt Bukater
Titanic : Le film (2) - Première partie.
Titanic : Le film (2) - Première partie.

Leonardo Dicaprio est un acteur, scénariste et producteur de cinéma américain né le 11 novembre 1974 à Los Angeles.
















Kate Winslet est une actrice britannique née le 5 octobre 1975 à Reading.

Réalisateur
Titanic : Le film (2) - Première partie.

James Cameron est un rééalisateur, scénariste, producteur et explorateur de fonds marins canadien né le 16 août 1954 à Kapuskasing.


Titanic : Le film (2) - Première partie.






2.La production du film.



La réalisation du film a requis de nombreuses prouesses techniques et un recours à des techniques peu utilisées à l'époque ( Ex. : Des figurants cascadeurs virtuels ). James Cameron à lui-même écrit, réalisé et monté le film. Certains plans utilisent des figurants réels, des maquettes, des éléments conçus par ordinateur ( Ex. : La mer et des personnages ). En effet, le film est l'un des premiers a avoir utilisé des cascadeurs retouchés numériquement pour leur donner plusieurs apparences et pour créer des foules. Plusieurs scènes ont été coupées en raison de la longueur très importante du film.




3.D'où est venue l'idée de ce projet ?


Le projet a commencé à voir le jour lorsque le réalisateur a filmé des icebergs au large de la Nouvelle-Ecosse malgré que l'idée était déjà présente depuis longtemps dans l'esprit de James Cameron. Lorsque le projet a pris forme, les studios ont envisagé plusieurs acteurs pour jouer le rôle de Jack Dawson comme Macaulay Culkin, Matthew McConaughey ou encore Chris O'Donnell mais c'est finalement Leonardo Dicaprio qui l'emporte.
Pour le rôle de Rose, Gwyneth Paltrow et Fay Wray ont été envisagées mais ont toute deux refusées. Robert De Niro s'est quand à lui vu s'offrir le rôle du Capitaine Smith mais à dû également refuser pour cause de maladie.
Les acteurs campant des personnages réels comme Bernard Hill ( Capitaine Smith ), Eric Braeden ( John Jacob Astor ) ou encore Jonathan Hyde ( Joseph Bruce Ismay ) ont été choisis pour leur ressemblance physique avec le personnage qu'ils interprètent.





"Redonner vie à ce bateau a été pour moi une plus grande satisfaction que de le faire couleur à nouveau" - James Cameron.






4.Le coût du film.


A sa sortie, Titanic a été le film le plus cher jamais produit avec des coûts de plus de 200 millions de dollars. Le budget initial était de 110 millions de dollars mais les dépassements de budget finirent par inquiéter les exécutifs qui se firent plus présents sur le plateau. Cameron a lui-même renoncer à son cachet de 8 millions de dollars et à ses royalties pour compenser le dépassement.



5.Les effets spéciaux.


Pour les réaliser, James Cameron a demandé les services d'une société qu'il a lui-même créée en 1993, Digital Domain. Leurs rôles ont notamment consisté a donné vie au navire lors de la traversée et lors du naufrage. Il était impossible de filmer le décor à taille réelle en mouvement. Le studio a donc placé des acteurs numériques comme dans le plan où Jack et Fabrizio sont à la proue du navire tandis que la caméra survole le navire.
Durant le naufrage, Digital Domain a eu recours aussi aux doublures virtuelles notamment pour les chutes de passagers lorsque la partie arrière du navire s'élève. La chute est à l'origine de 13 mètres mais grâce aux effets spéciaux, elle en fait 60 mètres de plus.
De même lorsque les héros s'embrassent avant que le plongeon final du navire, ils se trouvent sur un décor de 15 mètres au dessus d'un fond vert. Tout ce qui est reste du navire, remous de l'eau, et les autres éléments ont été ajoutés après. La buée et la vapeur s'échappant de la bouche des passagers ont été également rajoutées par la suite.
Enfin, Digital Domain est l'auteur de la séquence informatique présentant le naufrage au début du film.



6.Les costumes, le maquillage, les attitudes.


Titanic : Le film (2) - Première partie.

Les photos ont été prises par moi :).


Pour recréer l'ambiance de 1910, Deborah Scott a créé des costumes ainsi que de nombreux accessoires, des assiettes aux cintres. Les nombreux figurants ont tous un costume d'époque et les personnages principaux ont pour leur part de nombreuses tenues différentes.
Les plus gros efforts de maquillage et d'habillement ont été déployés dans les scènes du naufrage et surtout après celui-ci. Les passagers morts de froid ont, en effet, été "gelés" artificiellement, opération qui a sans cesse due être réitérée à cause de l'eau.
Afin que les acteurs jouant un rôle de passager de première classe se comporte comme l'auraient fait ceux de l'époque, Lyne Hockney était chargée de leur enseigner l'étiquette. Il fallait que les femmes apprennent à porter un corset, à se tenir à table et Hockney a même appris aux acteurs à rire comme on le faisait à l'époque.









Offres : 15 chiffres = 30 chiffres et 5 vrais commentaires = 10 vrais commentaires.


ATTENTION : LES OFFRES SONT EN PAUSE SUR TOUS LES ARTICLES !

Titanic : Les bâtisseurs de géants, un projet grandiose et un paquebot rapide et "insubmersible". 20/01/2015

A. Les bâtisseurs de géants.
 
Depuis sa fondation, en 1871, la White Star avait toujours commandé la construction de ses navires aux chantiers navals Harland & Wolff de Belfast ( Irlande du Nord ). Tant en matière de conception que de fabrication, leur savoir-faire était était remarquable, et les ouvriers tiraient une grande fierté des bateaux nombreux et célèbres déjà mis à l'eau.
Le 31 mai 1909, l'assemblage du Titanic commença et le travail avança très vite. Chaque jour, les chantiers résonnaient du bruit des lourdes machines et des coups de marteau incessants. La quille fût posée en premier, puis une fois que les membrures étaient en place, les baux et les plaques des ponts furent installées, dont les plaques des ponts furent installés, avant les plaques de la coque, dont certaines mesuraient 9 mètres de long. Ces dernières furent assemblées au moyen de plus de trois millions de rivets.
Le Titanic était prêt à être lancé en mai 1911, moins de deux ans après le début des travaux.


1.Entrepreneur naval.
 
Sir William Pirrie, président des chantiers navals Harland & Wolff, travaillait dans cette société depuis 1862.
C'est lors d'un repas, un soir de juillet 1907, que lui et J. Bruce Ismay, directeur général de la White Star, ont lancé l'idée de construire trois magnifiques et somptueux paquebots dans le but de percer sur le marché lucratif des traversées transatlantiques.
Ces 3 paquebots, le Titanic, l'Olympic et par la suite le Britannic, seraient les plus grands objets mobiles jamais construits par l'homme.
Mettant l'accent sur le luxe et la sécurité, ceux-ci devaient transformer les voyages transatlantiques.


"Un gaspillage d'argent ... Il est trop gros ... Il va heurter quelque chose ... Il n'y a pas de navire insubmersible." - Sir J. Bisset.



2. Une main-d'oeuvre abondante.
 
L'effectif habituel de Harland & Wolff, qui était de plus 6 000 ouvriers, fit plus que doubler pour la construction et l'armement du Titanic ainsi que pour son homologue, son sister ship, l'Olympic.
Ces chantiers navals étaient le plus gros employeur de Belfast. Les ouvriers vivaient dans le dédale de petites rues étroites qui bordaient les quais.

3.D'énormes navires en chantier.
 
L'Olympic fût le premier des nouveaux paquebots de la White Star à avoir été mis en chantier, la construction du Titanic ayant commencé quelques mois plus tard.
Les deux bâtiments étaient réellement gros qu'il fut nécessaire de mettre en place des cales spéciales pour les recevoir. Au-dessus d'elles, un immense portique supportait une grue centrale pivotante et 16 grues mobiles.

Titanic : Les bâtisseurs de géants, un projet grandiose et un paquebot rapide et "insubmersible".


4. Une ancre géante.
 
L'énorme ancre centrale du Titanic était la plus grosse des trois ancres qui équipaient le navire. Il fallut un attelage de 20 chevaux de trait pour la tirer jusqu'aux chantiers navals où elle devait être installée sur l aplage avant du bâtiment.
Les deux ancres latérales pesaient deux fois moins lourds que l'ancre centrale. Elles étaient mouillées et hissées au moyen de 97.5 tonnes de chaînes.
L'ancre centrale pesait 15.75 tonnes.

Titanic : Les bâtisseurs de géants, un projet grandiose et un paquebot rapide et "insubmersible".


5.En cale sèche.
 
Après son lancement, le 31 mai 1911, le Titanic fut tiré par des remorqueurs jusque dans un bassin d'armement où l'on commença à équiper la coque vide.
Les moteurs, les chaudières et les autres pièces de machinerie furent installées et on aménagea les cabines, les suites et les salles à manger pour recevoir les passagers.
Le 3 février 1912, le Titanic entrait dans une forme de radoub où on le mit en cale sèche pour qu'il reçoive les hélices et une dernière couche de peinture.

6.La propulsion.
 
Les hélices étant reliées aux moteurs par trois énormes arbres à l'arrière du bateau. Deux d'entre eux portaient les hélices latérales, composées de trois pales de bronze boulonnées sur un moyeu d'acier.
L'arbre central portait une hélice à quatre pales assurant uniquement la marche avant.

7.Coulées dans le bronze.
 
Le diamètre de chacune des deux hélices latérales était de 7 mètres ; celui de l'hélice centrale, qui n'atteignait que 5 mètres, restait cependant respectable.
Les pales étaient en bronze, l'hélice tribord ( de droite ) s'est très bien conservée sur le fond de l'Océan après le naufrage du paquebot.

Titanic : Les bâtisseurs de géants, un projet grandiose et un paquebot rapide et "insubmersible".

Titanic : Les bâtisseurs de géants, un projet grandiose et un paquebot rapide et "insubmersible".



B. Un projet grandiose.
 
Le début du 20ème siècle fut l'âge d'or des paquebots transatlantiques : Près d'1 million de personnes émigraient chaque année d'Europe vers les Etats-Unis. Le White Star et la Cunard étaient deux compagnies maritimes anglaises qui se faisaient concurrence pour attirer les passagers désireux de traverser l'Atlantique.


1. La course au ruban bleu.
 
Le paquebot le plus rapide pour traverser l'Atlantique était autorisé à accrocher à son grand mât un fanion bleu appelé le Ruban bleu. En 1907, le Cunard remporta cette récompense au détriment de la White Star grâce au Mauretania, et la conserva pendant 22 ans. A son lancement, le Mauretania était le paquebot le plus rapide du monde. Avec une vitesse maximale de 28 n½uds ( 52 km/h ), il traversait l'Atlantique en moins d'une semaine.

2.Plus grand, c'est mieux !
 
La réussite de la Cunard inquiétait James Bruce Ismay et son associé, le constructeur naval Lord William Pirrie. Leur plan susceptible de leur donner un avantage sur la Cunard était donc le projet de construire le Titanic, le Britannic et l'Olympic, chacun d'eux faisant une fois et demie le tonnage du Mauretania de la Cunard.

3.Naviguer avec classe.
 
Les nouveaux paquebots de la White Star ne seraient pas aussi rapides que le Mauretania, mais ils rapporteraient davantage parce qu'ils pourraient transporter plus de passagers. Ils attireraient aussi les clients les plus fortunés par leur luxe incroyable. La décoration et le mobilier seraient tellement somptueux que les passagers se croiraient dans un palace plutôt qu'à bord d'un navire.
La publicité de la White Star vantait la taille incroyable de ses deux premiers nouveaux bateaux, l'Olympic et le Titanic. Une des publicités disait : " "Olympic" & "Titanic", 45.000 tonnes chacun ".

4.Réalisation des plans.
 
Les nouveaux bateaux allaient être construits à Belfast par Harland & Wolff, la société de William Pirrie. Son neveux, Thomas Andrews, y était responsable du département du dessin industriel.
Sous la direction du président Lord Pirrie, Andrews et son équipe ont dessiné à la main des milliers de plans détaillés de navires jamais construits. Les plans du Titanic ont été réalisés dans le lumineux bureau d'études d'Harland & Wolff.
Fier du travail accompli, Andrews estima le Titanic comme étant le navire parfait.

Titanic : Les bâtisseurs de géants, un projet grandiose et un paquebot rapide et "insubmersible".


5.Insubmersible ?
 
Par mesure de sécurité, les concepteurs divisèrent la partie inférieure de chaque navire en 16 compartiments étanches. En cas d'urgence, ceux-ci seraient bloqués par des portes à commande électrique permettant ainsi au bateau de rester à flot à condition qu'il n'y ait pas plus de deux compartiments inondés.


"Ce navire est aussi parfait qu'il peut l'être en étant conçu par un cerveau humain." - Thomas Andrews, architecte du Titanic, à un passager.
 
C. Un paquebot rapide et "insubmersible".
 
Malgré une idée répandue, les créateurs du Titanic n'ont jamais prétendu que leur navire était insubmersible ou exceptionnellement rapide. Ils l'avaient plus conçu pour le luxe et le confort que pour la vitesse, il n'était que 4 n½uds plus lent que ses rivaux de la Cunard. En fait, la direction des chantiers navals Harland & Wolff avait dit que le système de cloison étanches du Titanic "rendait le vaisseau pratiquement insubmersible.".
Mais, face à ce paquebot réellement magnifique, la grande majorité des contemporains oublièrent vite l'adverbe pour ne retenir que le terme "insubmersible".

1.Une machinerie impressionnante.

Titanic : Les bâtisseurs de géants, un projet grandiose et un paquebot rapide et "insubmersible".



Deux énormes moteurs alternatifs à vapeur propulsait le Titanic en faisant tourner ses deux hélices latérales. Ces moteurs dépassaient les 9 mètres de haut et étaient les plus gros jamais construits à cette époque. La vapeur provenant de ces deux monstres passait ensuite dans une turbine à basse pression pesant près de 427 tonnes. En voyageant le long de l'arbre de cette dernière, elle produisait l'énergie pour entraîner l'hélice centrale.

2.La puissance de la vapeur.
 
Chacun des deux moteurs alternatifs était muni de quatre énormes cylindres à piston à travers lesquels passait la vapeur sous pression pour entraîner l'arbre. Ils étaient si bien construits que sur l'épave, certains des cylindres sont restés presque intacts jusqu'à nos jours.

3.Gouffres à charbon.
 
29 chaudières renfermant 159 foyers consommaient 660 tonnes de charbon par jour dans les profondeurs de la coque du Titanic. Elles produisaient 46 000 chevaux-vapeur qui entraînaient le bateau à la vitesse de 23 n½uds environ. Certaines chaudières pesaient plus de 100 tonnes. Sur la troisème photo du gif ( point C ), on voit les chaudières alignées dans les hangars de Harland & Wolff avant leur installation.

4.Des portes à fermer.
 
Les cloisons dites étanches étaient en réalité percées d'une série de portes. Une fois fermées toutes ces portes étaient étanches mais seulement 12 d'entre elles - les plus basses dans la coque - pouvaient être commandées électriquement depuis la passerelle. Une trentaine d'autres devaient être fermées à la main. Après la collision, quelques-unes des portes à commande manuelle purent être fermées ; certaines restèrent ouvertes et d'autres durent être rouvertes pour faciliter l'installation de pompes à eau.

5.Catastrophe évitée.
 
Plusieurs accidents maritimes avaient montré qu'un bateau pouvait réchapper d'une collision avec un iceberg.
Par exemple, en 1879, l'Arizona, le plus grand paquebot de son temps, heurta par l'avant l'une de ces montages de glace flottant au large de Terre-Neuve. L'impact fracassa la proue mais la cloison située en deçà tint bon, permettant au navire de revenir vers Terre-Neuve sans qu'il y ait de victimes.


"Je ne peux imaginer de situation pouvant faire sombrer un navire. Je ne peux concevoir qu'un malheur puisse frapper ce vaisseau." - Capitaine Smith.



6.Les cloisons dites étanches.
 
Comme dit précédemment, Le Titanic était équipé de 15 cloisons qui le divisaient en 16 compartiments afin de renforcer la coque et d'augmenter les conditions de sécurité.
Donc, en cas de collision, il était prévu que le navire puisse rester à flot avec deux compartiments inondés voire avec quatre s'il s'agissait des plus petits situés à la proue ( avant ).
Mais, malheureusement, les cloisons étanches s'arrêtaient à 3 mètres au dessus de la ligne de flottaison. Cela permettait alors à l'eau de passer d'un compartiment à l'autre une fois leur sommet atteint, compromettant ainsi l'efficacité du cloisonnage.

7.Spectateurs privilégiés.
 
La plupart des spectateurs assistèrent au lancement du Titanic à partir des berges et des quais de la Lagan, qui arrose Belfast, mais quelques rares privilégiés munis de tickets purent observer les opérations depuis l'enceinte des docks.

8.La mise à l'eau.
 
Le Titanic fut mis à l'eau sans grande cérémonie à 12h15 le 31 mai 1911. Sa quille ayant été enduite de 3 tonnes de savon, de 5 tonnes de suif mélangé à de l'huile, le paquebot mis 62 secondes à glisser vers la mer.
Une fois à flot, des remorqueurs le man½uvrèrent jusqu'à son bassin d'armement, ainsi qu'ils l'avaient fait pour l'Olympic quelques 7 mois plus tôt. "Il n'y a qu'à le construire et à le pousser à l'eau.", avait simplement dit un ouvrier à propos de ce monstre de fer...



Le saviez-vous ?

- 5 fioles de parfum ont été repêchées de l'épave du Titanic et on peut encore sentir leurs odeurs ( Je les ai vues lors de l'exposition à Bruxelles ).

- Le Titanic transportait quelque 6000 tonnes de charbon pour alimenter les machines durant sa traversée jusqu'à New York.

- Le passager le plus riche à bord était John Jacob Astor, un millionnaire américain qui rentrait aux Etats-Unis avec sa seconde épouse. Ils voyageaient avec un valet, une bonne, une gouvernante et leur chien, Kitty. Ils occupaient les cabines de première classe C62 - C64.



Titanic : Les bâtisseurs de géants, un projet grandiose et un paquebot rapide et "insubmersible".







Offres : 15 chiffres = 30 chiffres et 5 vrais commentaires = 10 vrais commentaires.


ATTENTION : UNE offre A LA FOIS, PRECISEZ qu'elle offre vous faites et les offres ne sont pas forcément à faire sur cet article, merci.

Titanic : L'exposition à Bruxelles. 27/06/2014

Le lundi 23 juin 2014 ( Le jour de mon anniversaire ), c'est avec mes parents et mon frère que j'ai été visité l'exposition Titanic à Bruxelles. Et ... j'en ai encore le souffle coupé. C'était magnifique, magique, superbe, époustouflant, impressionnant, émouvant !

Au cours de celle-ci, vous découvrez l'histoire du Titanic, celle de beaucoup de personnages ( Les Belges du Titanic, les passagers, le capitaine ... ) et surtout l'histoire des objets exposés.

Quand je les ai vus, regardés, j'ai eu une sensation bizarre. Je me suis dit que ces objets qui sont là, sous mes yeux, ont été repêchés à plus de 4000 mètres de profondeur et, surtout, qu'ils ont appartenu au Titanic et/ou à une personne présente sur ce paquebot de rêve. Ils sont tellement en bon état que je me suis dit : "C'est pas possible, ce ne sont pas les vrais, ils ont été les achetés.". Et bien non, ce sont les vrais objets. C'est tellement impressionnant. Des objets, plus magnifique les uns que les autres, datant de plus de 100 ans et ayant appartenu au Titanic sont là, devant moi.

Lors de cette exposition, vous voyagez. Vous êtes à bord du Titanic. Vous êtes un passager du Titanic. De la construction du paquebot jusqu'à la découverte de l'épave, vous êtes époustouflés.

Au début, retour en 1907 ou J. Bruce Ismay et Lord James Pirrie décident de construire 3 grands bateaux de luxe : L'Olympic, le Britannic et le Titanic.
Ensuite, on est plongé à deux ans plus tard, en 1909, l'année de la construction du paquebot. Après, nous vivons le lancement du bateau.

Après avoir vécu la construction et le lancement, vous arrivez sur le quai prêt à embarquer pour le voyage inaugural. Dans cette salle, plusieurs objets sont exposés : Les sirènes du Titanic, une ancre, un sac à bagage etc.

Quand vous êtes à bord, c'est une reconstitution d'un couloir du bateau ( 1ère/2ème classe ). Vous êtes sur le Titanic. Votre voyage commence. Vous êtes un passager.

Il y a également des reconstitutions du grand escalier ( c'est une grande photo mais la boiserie y est ), d'une chambre de 1ère/2ème classe, d'un des cafés du Titanic, couloir de 3ème classe ainsi qu'une chambre d'un membre d'équipage/de 3ème classe et des chaudières avec, à chaque fois, des objets appartenant au "thème", à la pièce : Par exemple, quand vous entrez dans la salle d'un des cafés du Titanic avec la chambre de 1ère/2ème classe, vous pouvez voir comme objets : Des produits de beauté ( rasoir, fioles de pafum ( Apparemment, on peut encore sentir leurs odeurs ! ), ... ), des bijoux, ds casseroles, des assiettes, des tasses, des bouteilles, etc. Bref, vous êtes sur le Titanic.

Quand on arrive au moment où le Titanic heurte l'iceberg, dans la salle, il y a une reconstitution d'un morceau de glace/d'iceberg que l'on peut toucher et qui nous fait ressentir la température de l'eau cette nuit-là ( Qui était à -2° ). C'est vraiment impressionnant, extraordinaire. Quand vous touchez cela, que vous vous dite que les gens, morts hypothermie à cause de la température de l'eau, et que vous pouvez ressentir ce que les gens ressentaient cette nuit-là, vous avez des frissons, de l'émotion. Vous pouvez également toucher un morceau de la fonte du Titanic. En fait, tout au long, en plus d'être un passager du Titanic, vous ressentez ce que les vrais passagers du Titanic ressentaient au cours de ce voyage. C'est immense, c'est génial.

A la fin, vous arrivez dans les salles où l'on explique la première expédition à la recherche du Titanic, l'épave etc. Il y a une maquette de l'épave et là, vous avez encore droit à pleins d'objets : Plats à gratin, un banc, vêtements, ...

Tout à la fin, l'exposition rend hommage aux Belge du Titanic. Vous pouvez également signer un livre d'or où vous pouvez écrire vos sentiments, ce que vous avez penser de l'exposition ( Je l'ai fait, j'ai écrit : "Superbe exposition qui nous fait vivre l'histoire du Titanic". )

En conclusion, c'était génial, époustouflant, magnifique et on n'en revient toujours pas quand on sort de là-bas, on a le souffle coupé. C'est tellement bien fait ! C'était super et superbe.

Mes photos de l'exposition.

Titanic : L'exposition à Bruxelles.

Titanic : L'exposition à Bruxelles.

Titanic : L'exposition à Bruxelles.


Ce que j'ai acheté à l'exposition.

Titanic : L'exposition à Bruxelles.

De gauche à droite : Sac où j'ai mis ce que j'ai acheté à l'exposition ( deux premières photos ), mon billet passager : Quand vous commencez l'exposition, on vous donne un billet d'un vrai passager qui a réellement fait le voyage sur le Titanic et à la fin de l'exposition, vous découvrez si vous êtes mort ou pas., mes boucles d'oreilles Titanic et mes deux bics Titanic.
Titanic : L'exposition à Bruxelles.

De gauche à droite : Mes deux bics Titanic, mes deux brochures, mes billets pour l'exposition, mon poster et mon livre de l'exposition.
Titanic : L'exposition à Bruxelles.

De gauche à droite : Photo du milieu : Arrière du livre de l'exposition, les trois autres billets passagers ( ceux de mes parents + celui de mon frère ) et arrière du billet passager.

Mon coeur de l'océan.

Titanic : L'exposition à Bruxelles.



Titanic : L'exposition à Bruxelles.

Titanic : L'insupportable attente après la tragédie. 17/03/2014

La nouvelle du naufrage du Titanic se répandit rapidement à travers le monde. Partout, l'on fut à la fois choqué et fasciné par cette catastrophe. Au bout de quelques mois, les premiers films, livres et chansons sur le Titanic sortirent. A terre, aux premières heures du lundi 15 avril, un jeune radioamateur de New York capta faiblement les signaux de détresse du Titanic, qui furent reçus également à Terre-Neuve, au Canada. La rumeur affirmant que le Titanic était en difficulté se répandit, contredite plus tard, dans la journée, par d'autres messages. Il fallut attendre 18h16, heure de New York, pour que l'Olympic, sister ship du Titanic, confirmât que le Titanic avait réellement fait naufrage. Deux heures plus tard, le bateau qui avait porté secours aux naufragés, le Carpathia, brisait son silence radio en annonçant qu'il faisait route vers New York avec les rescapés à son bord.

1.Nouvelles de la catastrophe.

Pendant des semaines, les journaux remplirent leurs colonnes avec la catastrophe du Titanic et les 1517 personnes disparues en mer. Il y avait quantité de récits sur l'héroïsme de l'équipage et de certains passagers qui avaient sacrifié leur vie. En outre, une légende naquit selon laquelle les constructeurs du Titanic auraient affirmé qu'il était "insubmersible".

Titanic : L'insupportable attente après la tragédie.

"- Alors, voilà donc le paquebot que l'on dit insubmersible.
- Il est insubmersible, Dieu lui-même ne pourrait pas couler ce paquebot." - Caledon Hockley et Ruth DeWitt Bukater, répliques du film "Titanic".


2.Les leçons de la catastrophe.

A New York et à Londres, des commissions d'enquêtes travaillèrent à déterminer les causes et le déroulement de la catastrophe. Elles conclurent que le Titanic naviguait trop vite vu les circonstances et elles préconisèrent que tous les passagers devaient avoir une place à bord des canots de sauvetage.

Titanic : L'insupportable attente après la tragédie.

Photos : J. Bruce Ismay, président de la White Star, répond aux questions lors de la commission d'enquête sur la catastrophe.

" - Monsieur Andrews, pardonnez-moi, j'ai fait le calcul dans ma tête et avec le nombre de canots de sauvetage multiplié par la capacité que vous avez mentionné, pardonnez-moi mais, il semble qu'il n'y ait pas assez de canots pour tout le monde.
- Il en manque la moitié [...]. En fait, j'ai fait installé ce nouveau type de bossoir qui aurait pu contenir une rangée de bateaux de plus à l'intérieur de celle-ci, mais on a pensé au lieu malheureusement que le pont aurait eu l'air trop encombré, alors on ne m'a pas écouté.
- Mais cela aurait été une perte d'espace puisque ce navire est insubmersible.
- Dormez sur vos deux oreilles jeune Rose, j'ai construit un bon paquebot solide et fiable, il est le seul canot de sauvetage qu'il vous faille." - Rose DeWitt Bukater, Thomas Andrews et Caledon Hockley, répliques du film "Titanic".

3.Le pire est confirmé.

Le capitaine Rostron attendit que tous les survivants fussent en sécurité à bord du Carpathia avant d'émettre le moindre message. Les contacts radio se limitèrent à l'envoi d'une liste de survivants et à l'émission des messages de ces derniers ; les demandes d'informations venant de la presse furent ignorées. Finalement, le lundi soir à 20h20, le capitaine fit parvenir à l'agence Associated Press de New York un bref télégramme qui confirmait la terrible nouvelle.

Titanic : L'insupportable attente après la tragédie.


4.L'angoisse des familles et erreurs d'identité.

Tandis que filtraient les nouvelles, souvent contradictoires, tout au long de la journée du lundi, des foules de parents, de proches de naufragés et de badauds s'amassèrent devant les bureaux de la White Star à Londres, Southampton et New York. Il était très difficile d'obtenir ds informations précises, et il fallut plusieurs jours avant que fût publiée une première liste incomplète à New York.

Le mercredi suivant, une première liste de membres d'équipage rescapés fut affichée à la porte des bureaux de la White Star à Southampton, ville où vivaient 699 des 899 personnes qui composaient le personnel du Titanic. Dans la confusion, on orthographia mal certains noms et on oublia des initiales, erreurs qui donnèrent de faux espoirs à des parents de victimes. Lentement, les feuilles portant les noms corrigés firent leur apparition.

Titanic : L'insupportable attente après la tragédie.

La photo montrant une foule de personnes attendant des informations a été prise à Londres.


5.Les gros titres et bonnes ou mauvaises nouvelles.

Les crieurs de nouvelles, qui vendaient les journaux dans les rues en annonçant les gros titres, firent prendre conscience à beaucoup de gens de l'ampleur du désastre. Les parents des naufragés, rongés par l'inquiétude et en l'absence d'informations de la part de la White Star ou du navire de secours, épluchaient les quotidiens espérant y trouver des bribes d'informations qui leur donneraient espoir.

Beaucoup de femmes de Southampton perdirent plusieurs parents masculins dans le désastre. Mme Rosina Hurst perdit son beau-père, mais son mari, le chauffeur Walter Hurst, survécut.

Titanic : L'insupportable attente après la tragédie.

Petite Photo : Mme Rosine Hurst ( à gauche ) lit les nouvelles en compagnie de sa tante, elle aussi en deuil.
Grande photo : "Naufrage du Titanic, fortes pertes en vies humaines", titre ce journal.

"J'ai lu les journaux pour tenter d'y puiser un peu d'espoir, mais tout est perdu maintenant. Je prierai pour le corps. Il était si bon avec moi." - Une survivante du Titanic à propos de son mari.

6.Comme un traînée de poudre dans le monde entier.

Le naufrage du Titanic fit partout la une des journaux pendant des jours, bien que les premières informations rapportées fussent vagues et souvent contradictoires. La plupart des quotidiens péchèrent par prudence, ne pouvant pas croire qu'un tel désastre ait pu avoir lieu. Certains imprimèrent même en gros titre que le Titanic était en cours de remorquage vers Halifax, en Nouvelle-Ecosse, et que tous ses passagers étaient sains et saufs.

Titanic : L'insupportable attente après la tragédie.

Photos : La gazette de New York, l'Evening Sun, du lundi rapporta que tous les passagers étaient sains et saufs.
La gazette de Chicago, le Chicago Daily Tribune, du mardi matin confirma toute l'étendue de l'horreur, mais il manquait encore beaucoup de détails.
La nouvelle du naufrage se répandit à travers le monde rapidement.

7.En souvenir du Titanic.

La ville la plus affectée par le naufrage du Titanic fut Southampton, en Angleterre, où vivaient 724 membres de l'équipage, dont 175 seulement survécurent. En 1914, plus de 100 000 personnes se rassemblèrent dans cette ville pour l'inauguration d'un monument à la mémoire des mécaniciens du Titanic.

Titanic : L'insupportable attente après la tragédie.

Photo : Rassemblement, à Southampton, pour l'inauguration du monument à la mémoire des mécaniciens du Titanic morts en service.

8.Soyez britanniques !

Le capitaine Smith, qui mourut sur le Titanic, fut élevé au rang de héros. Selon un journal, les derniers mots qu'il aurait criés dans un mégaphone furent : "Soyez britanniques !". Cette histoire inspira une chanson populaire, enregistrée sur disque en 1912 afin de récolter des fonds pour les rescapés.

"Soyez britannique ! C'était le mot d'ordre quand le navire sombra. Chaque homme fut fidèle au poste. Le capitaine et son équipage allaient sauver les femmes et les enfants d'abord." - Paroles de "Be British" ( "Soyez britannique" ) de Lawrence Wright, 1912.

9.Le Titanic au cinéma.

Plus de vingt films ont été consacrés au Titanic. Le plus exact sur le plan historique est "A Night to Remember" ( 1958 ) ; le plus célèbre est "Titanic" ( 1997 ) qui fut l'un des plus grands succès cinématographiques de tous les temps.

Titanic : L'insupportable attente après la tragédie.

1ère photo : Le scénario du film "A Night to Remember" ( 1958 ) avait pour origine des entretiens avec des rescapés.
2ème photo : Le film Titanic fait du naufrage le théâtre d'une histoire d'amour entre deux passagers de classes différentes.
3ème photo : Photo concernant le point n°8, "Soyez britanniques !".

Le saviez-vous ?

- Pour la construction du Titanic, plus de 3 millions de rivets furent utilisés. Les ouvriers étant payés au rivet, ils travaillaient le plus vite possible.

- Le Titanic fut construit sur la cale d'où il allait être lancé. Le portique qui entourait le paquebot mesurait 70 mètres de hauteur.

- Les stewards portaient d'élégantes vestes blanches qui permettaient de les identifier facilement. On pouvait les appeler depuis sa cabine, à tout heure, grâce à une sonnette électrique.

- Les tasses en porcelaine de Chine dans lesquelles les passagers de première classe dégustaient leur thé avaient été créées spécialement pour le Titanic.

- Le long de la piscine étaient disposées des vestiaires et des douches.

- La piscine du Titanic mesurait 9,10 mètres de long sur 4,30 mètres de large et 1,80 mètre de profondeur. Elle était remplie d'eau de mer chauffée à température ambiante par les chaudières du navire. Quand le navire avançait, ses vibrations provoquaient des vaguelettes à la surface de l'eau du bassin.